Structure hyperfine et cinétique de formation des composés de corrosion humide du fer en milieu aqueux chloré : Rôle de la rouille verte 1

par Dominique Roland Rézel

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des matériaux

Sous la direction de Jean-Marie Robert Génin.

Soutenue en 1988

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    La corrosion du fer en milieu chloré de pH neutre est simulée en oxydant par aération un hydroxyde issu du mélange de solutions de chlorure ferreux et de soude. L'étude est réalisée en prélevant des échantillons pendant l'aération et en les analysant par spectrométrie Mössbauer à des températures allant de 1,6K à 300K. L'hydroxyde initial est chloré et il se transforme in situ en rouille verte 1 (RV1), composé ferreux-ferrique également chloré, qui s'oxydera d'abord en une lépidocrocite, présentant une substitution ordonnée des hydroxyles par des chlorures, puis en goethite et magnétite

  • Titre traduit

    Hyperfine and kinetic structure of training(formation) of the compounds of wet corrosion of the iron in chlorinated aqueous environment(middle). Role of the green rust 1


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (391 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 385-391

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SC N1988 494
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.