Intérêt de la zinc - protoporphyrine (ZnPP) : en chimie clinique

par Charles Missenard

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Marie-Madeleine Galteau.

Soutenue en 1988

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    L'érythroblaste, qui dispose d'une quantité de fer normale, synthétise de l'hémoglobine en plusieurs étapes, dont la dernière est l'incorporation de Fe++ dans la protoporphyrine sous l'action de la ferrochélatase mitochondriale. Lorsque pour une raison ou une autre, l'érythroblaste manque d'ions Fe++, la ferrochélatase va incorporer du Zn++ à la place et synthétiser ainsi la ZnPP. Son augmentation signale donc une déficience de Fe++ au niveau des mitochondries des érythroblastes. Après avoir étudié la ZnPP dans un certain nombre de pathologies connues pour avoir des répercutions sur le métabolisme du fer et l'érythropoïèse, nous arrivons à la conclusion que la ZnPP n'est pas destinée à remplacer un paramètre du bilan hématologique martial, mais constitue une information supplémentaie précieuse dans l'exploration de tous les désordres du métabolisme du fer

  • Titre traduit

    Interest of zinc - protoporphyrine ( ZnPP) in clinical chemistry


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (98 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 93-98

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SC N1988 396
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.