Facteurs électroniques et reconnaissance de formes en CAO de molécules pharmacologiquement actives : Application à la famille des benzodiazépines

par Roger Rozot

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Jean-Louis Rivail.

Soutenue en 1988

à Nancy 1 .


  • Résumé

    Un nouveau logiciel, SARAH, alliant intelligence artificielle et méthode d'analyse statistique, a été mis au point. Il a pour objectif d'aider le chimiste à concevoir des molécules pharmacologiquement actives. Le principe de ce programme est le suivant : en se basant sur l'analyse traditionnelle du chimiste observant des processus biologiques, il réalise un apprentissage du concept d'activité à partir d'exemples répartis en deux classes : les molécules actives et les molécules inactives. La connaissance apprise n'est pas figée, mais au contraire peut être remise en cause ou affinée par l'apport de nouvelles données biologiques. Les résultats obtenus lors de l'application à la famille des benzodiazépines-1,4 sont en accord avec les données expérimentales et ont montré la faiblesse des méthodes classiques d'analyse de données


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (79 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 73-79

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : SC N1988 215
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.