Contribution à l'étude des relations trophiques entre champignons de pourriture blanche et acariens oribates au cours du processus de biodégradation des litières forestières

par Mohammed Rihani

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Bernard Botton.

Soutenue en 1988

à Nancy 1 .


  • Résumé

    Les champignons sacrophytes transformant la litière : perte de poids, décoloration, pertes en lignine, cellulose et composés phénoliques. Les tissus végétaux décomposés s'enrichissent en mycelium. La reprise de la dégradation par les acarions différé selon le régime alimentaire des oribates : les macrophytophages se nourissent des végétaux inoculés à cause des transformations biochimiques subies ; les microphages fragmentent la matière organique en consommant les microorganismes associés ; les panphytophages se nourissent de végétaux transformés ou non et des microorganismes. Il existe donc une synergie entre les champignons et les oribates qui conduit à une meilleure dégradation de la matière organique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (145 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 132-145

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : SC N1988 208
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.