Rôle des ions calcium et des phosphopeptidomannanes parietaux dans le mécanisme de la floculation de levures kluyveromyces lactis haploides

par Djumali Mangunwidjaja

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Roger Bonaly.

Soutenue en 1988

à Nancy 1 .


  • Résumé

    Le phénomène de floculation des souches kluyveromyces lactis haploides est sous l'influence des facteurs nutritionnels et physicochimiques liés à l'environnement. Ce phénomène observe au milieu de la phase de croissance se produit entre le PH 4,0 et 4,5. La présence de glucose est indispensable pour l'apparition de la floculation, alors que le galactose et ses dérivés sont des inhibiteurs potentiels. Les ions CA**(2+) à 4 MM induisent une floculation optimale. Les ions MG**(2+) peuvent partiellement substituer les ions CA**(2+), mais les ions NA**(+) et K**(+) sont des antagonistes. Le mécanisme d'action des ions CA**(2+) sur la floculation est en relation avec leur capacité à se lier sur les phosphopeptidomannannes. Cette fixation se réalise très probablement sur les groupements carboxyles comme le montre l'incapacité des molécules de phosphopeptidomannannes modifiés chimiquement à fixer les ions CA**(2+). Une composante lectinique intervient aussi dans ce mécanisme de floculation. Cette composante ayant un poids moléculaire apparent de 70. 000 est localisée sur la surface cellulaire au niveau d'un récepteur ayant une configuration stéréochimique reconnaissant l'alpha -D-galactopyranose. Dans le mécanisme de floculation, cette "composante lectine" jouerait le rôle de ligand, par contre la partie polyosidique des phosphopeptidomannannes jouerait le rôle du récepteur et les ions CA**(2+) joueraient un rôle de cofacteur ou d'activateur. Les ions CA**(2+) sont reconnus aussi comme stabilisateurs des liaisons mannannes-lectine en se fixant sur les groupements carboxyles des parties peptidiques des phosphopeptidomannannes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (267 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 237 - 267

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : SC N1988 179
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.