Un nouveau calcul pour la forme d'intersection d'une variété projective

par Ali Ghosn

Thèse de doctorat en Sciences et techniques communes

Sous la direction de Daniel Barlet.

Soutenue en 1988

à Nancy 1 .


  • Résumé

    On se propose de montrer par une variante méromorphe du tubage que : PF(lambda = 0; som::(V)|F|**(2)lambda omega 'lambda omega ) = trace::(V) ((N) union (omega )) = tomega ',omega ou V est une variété analytique complexe compacte de dimension N + 1, F: V->C une application meromorphe telle que div(F) = PD::(O) - QD::(1) ou P,Q appartient à N*, D::(O) et D::(1) sont des hypersurfaces lisses transverses. Omega,omega ' des 1-formes sur V, holomorphe et meromorphe respectivement, telles que les poles de omega ' soient dans D::(O) et RES::(DO)omega ' = O dans H**(N)(D::(O),C). Trace::(V) : H**(2N+2)(V,C)->C est l'intégration sur V. (N=) est une classe de H**(N+1)(V,C) qui prolonge celle de omega ' sur V-D::(O); tomega ' est un courant de degré N+1 sur V D-ferme dont la classe induit celle de omega ' sur V-D::(O) construit suivant herrara-lieberman


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (40 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 8 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : SC N1988 137
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.