Le gisement de Pb-Zn de Largentière (Ardèche-France) : apport de l'étude des inclusions fluides et des isotopes du soufre au problème de sa genèse

par Nicolas Ngoyanadji

Thèse de doctorat en Matières premières minérales et énergétiques. Géochimie

Sous la direction de Michel Arnold.

Soutenue en 1988

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .


  • Résumé

    Avec une production d’environ 450000 t Pb-Zn métal, le gisement de Largentière fait partie des gisements importants de Pb-Zn liés aux roches détritiques. Pour expliquer la genèse de ce type de gisement, deux mécanismes possibles ont été proposés : le modèle syndiagénétique (le dépôt de minerai est à la fois contemporain et postérieur au dépôt de la roche-support) et le modèle épigénétique (le minerai est déposé lors de la remontée des saumures profondes chaudes ou brines). Le premier a été proposé par Samama (1968, 1969) pour le gisement de Largentière. Dans le cadre de notre travail, celui-ci est reconsidéré et rediscuté sur la base des données minéralogiques fines, d’étude des inclusions fluides et des isotopes du soufre

  • Titre traduit

    Genesis of Largentière Pb-Zn ore deposit (Ardèche, France) : contribution of fluid inclusions and sulfur isotopes studies


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (165 p.-XIV p. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 155-165. Résumé

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1988 NGOYANADJI N.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.