Détermination des coefficients de diffusion rotationnelle : Application à l'autoassociation entre molécules polyaromatiques

par Bencheriet Benayada

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Daniel Nicole.

Soutenue en 1988

à Nancy 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Il s'agit d'une étude fondamentale de l'influence de l'autoassociation de molécules polyaromatiques pr mesure des coefficients de diffusion rotationnelle à partir des temps de relaxation T1 des carbones protonés. Des molécules comme le fluoranthène, le chrysène ou le benzanthracène sont des rotateurs plans asymétriques ou toupies non symétriques (molécules planes possédant deux axes principaux, par rapport auxquels les moments d'inertie sont différents). La mesure du temps de relaxation dipolaire est directement liée au paramètre caractérisant la réorientation moléculaire, appelée temps de corrélation efficace

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (110 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 106-110

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : SC N1988 19
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.