Transmission des virus de la striure, du stripe et de la mosai͏̈que du mai͏̈s par leurs vecteurs Cicadulina Mbila (Naude, 1924) et Peregrinus maidis (Ashmead, 1890) (Homoptera) : approches biologique, génétique et épidémiologique de la relation vecteur-virus-plante

par Bernard Reynaud

Thèse de doctorat en Physiologie et biologie des organismes et populations

Sous la direction de François Leclant.

Soutenue en 1988

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'importance des degats occasionnes en zone tropicale par le maize streak virus (msv) transmis par cicadulina mbila (naude) et par le maize stripe virus (mstpv) ou le maize mosaic virus (mmv) transmis tous deux par peregrinus maidis (ashmead) a motive la creation de varietes resistantes. A cette fin, des recherches sur la biologie des vecteurs, les modes de transmission et le determinisme genetique de la resistance ont ete entreprises. C. Mbila est plus sensible aux temperatures basses et p. Maidis aux temperatures elevees. Ils sont oligophages. Le mil et le mais doux sont leurs plantes preferentielles respectives. A la reunion, les niveaux de populations augmentent fortement durant la saison chaude. C. Mbila peut accumuler rapidement le msv et le transmettre meme a de tres faibles concentrations. La multiplication du mstpv, mise en evidence par la technique elisa, est possible des l'incubation des ufs. Une barriere a la penetration de la paroi intestinale est mise en evidence pour les trois virus; une seconde barriere limite l'acces aux sites d'inoculation pour le mmv et le mstpv. Enfin, une troisieme barriere affecte la transmission ovarienne de mstpv, des determinismes simples chez l'insecte controlent chacune d'elles. Un gene recessif et deux genes dominants controlent la transmission du mstpv. Le composite irat 297 a exprime une excellente resistance aux trois viroses. Le niveau des resistances partielles polygeniques est tres eleve pour la striure; pour le stripe, la resistance complete, est predominante. L'identification de trois serotypes et de deux groupes de virulences montre la variabilite du msv

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 173 [i.e. 174] f., [74] p., [43] p. de pl., [2] f. de pl. photomicrogr., [6] f. de pl. photogr. en coul
  • Annexes : Bibliogr.: f. 155-173

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 88.MON-223
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.