Spécificité des relations hôtes-parasites : le modèle Cyprinidae-Diplozoon

par Nathalie Le Brun

Thèse de doctorat en Biologie et physiologie des organismes et des populations. Biologie des populations et des écosystèmes. Parasitologie

Sous la direction de Alain Lambert.

Soutenue en 1988

à Montpellier 2 .


  • Résumé

    La spécificité parasitaire est abordée à travers les modèles fournis par 4 espèces du genre Diplozoon, parasite branchial de Cypirindae. Plusieurs populations de Diplozoon sont étudiées et comparées dans le sud de la France et en Suisse (lac de Neuchatel)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [9], 168, [12] p
  • Annexes : Bibliogr.: p. 159-168

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 88.MON-55
  • Bibliothèque : Observatoire océanologique. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B XII c b / LEB / s
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque d'ichtyologie.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Le Brun, Nathalie
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.