La crise du système des Nations-Unies

par Jamel Dimassi

Thèse de doctorat en Droit international public

Sous la direction de Marie-Françoise Furet.

Soutenue en 1988

à Montpellier 1 .


  • Résumé

    Le système des Nations-Unies est malade de sa stratégie et de sa vocation à réunir des états très disparates. Il est malade de sa vocation à résoudre tous les problèmes qui préoccupent la société internationale, profondément changée depuis 1945. Une crise de confiance aiguë s'est répercutée sur ses structures et sur son fonctionnement. Cette maladie semble devenir de plus en plus irréversible et les multiples efforts entrepris jusqu'ici afin de le renflouer et de le redynamiser se sont avérés vains. Ni la coordination et la coopération inter organisations, ni la restructuration des secteurs clefs de la vie du système n'ont été suivis d'effets. La raison en est simple : les états ne semblent pas attacher un intérêt particulier quant au bon fonctionnement du système. La crise financière, et partant institutionnelle, est devenue l'arme à travers laquelle tous les états, et particulièrement les gros bailleurs de fonds, manifestent leur mécontentement à propos des orientations suivies par les organisations et leur hostilité au contenu des programmes adoptés au début de chaque exercice financier. Face à cette situation, le système des Nations-Unies est désarmé. Il ne peut que contribuer, tant bien que mal, à apaiser les tensions et donc à ramener la confiance des états autour de ce qui constituait en 1945 l' "idéal commun".

  • Titre traduit

    ˜The œcrisis of the united-nations system


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (568 f.)
  • Notes : THESE NON CORRIGEE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : JTH 88 DIM
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.