Perspectives d'évolution des acteurs de la filière de distribution des fruits et légumes frais

par Jean Lacroix

Thèse de doctorat en Économie rurale et agroalimentaire

Sous la direction de Robert Badouin.

Soutenue en 1988

à Montpellier 1 .


  • Résumé

    Le recent elargissement communautaire et les accords d'association de la cee rendent l'offre des fruits et legumes structurellement exedentaire, sur le marche francais et europeen. La grande distribution par ses centrales d'achats, constitue un oligopsone et domine largement la filiere de distribution des fruits et legumes frais. Les supermarches et hypermarches, par leurs contraintes de fonctionnement imposent a leurs fournisseurs de fruits et legumes des exigences. Ces exigences portent sur la qualite des produits (homogeneite, saveur, solidite. . . ) sur la logistique ( transport, chaine du froid, emballage, stockage, manutention) et sur les couts. Elles inspirent des innovations sous tous les aspects (techniques, organisationnels. . ) les progres de la distribution moderne avaient semble-t-il assez mal penetre le domaine fruits et legumes qui accusait du retard sur les autres secteurs agro-alimentaires. L'innovation parait combler ce retard, mais la zone francaise mediterraneenne, pour diverses raisons analysees dans la these se montre refractaire a certaines evolutions. Ou les firmes francaises meridionales d'expedition (privees ou cooperatives) et leurs producteurs sont capables de repondre aux exigences des grandes surfaces, en saisissant les possibilites d'innovation,. . .


  • Résumé

    The recent widening of the e. E. C. And the resulting agreements between its members means that the supply of fresh produce now outweighs the demand, both on the domestic and the european market. Big distribution (le mot n'est pas de moi), by means of its (central buying units) form an oligopsone and largely dominates the fresh produce retail scene. Because of their own working requirements, supermarkets and superstores make exacting demands on their suppliers, as regards for instance quality control (homogeneity, flavour, firmness), logistics, (transportation, cool chain, packing, storage, handling) and costs. The need to meet these requirements has led to innovations in different fields of the fresh produce sector (technical, organisational etc. . . ) until recently, the fresh produce sector did not seem to have benefited from the developments in modern distribution techniques and appeared to have fallen behind compared to other food sectors. The innovations referred to earlier seem to have helped to lessen the gap, but the french mediterranean region, for various reasons already analysed here, seems reluctant to adopt new methods. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 416 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TD MON.1988-10
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LTH 88 LAC
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.