Effets de l'échauffement des eaux sur le cycle de reproduction de la moule d'eau douce dreissena polymorpha (Bivalve dreissanidae) : étude in situ et en laboratoire : aspects histologiques, histochimiques et biochimiques

par Abdellatif Tourari

Thèse de doctorat en Écotoxicologie

Sous la direction de Jean-Claude Pihan.

Soutenue en 1988

à Metz .


  • Résumé

    L'influence de la pollution thermique sur la biologie de la reproduction du bivalve Dreissena polymorpha a été étudiée. Le choix de deux sites industriels a permis de tester in situ une gamme d'écarts thermiques de +2 à +7° C entre les stations témoins et les stations échauffées. Une échelle chronologique des étapes du cycle sexuel a été établie. Ce cycle est caractérisé par une phase de repos sexuel pendant la saison froide ; le développement et la maturation des gamètes débutent au printemps et leur émission commence à la fin du printemps et continue pendant l'été. L'analyse des variations pondérales et celles des principaux constituants biochimiques (protéines, lipides et glucides totaux) a permis d'interpréter les phases du cycle de reproduction (repos sexuel, gamétogénèse, maturation et émission des gamètes en fonction des paramètres hydrobiologiques du milieu. Les analyses biochimiques et histochimiques se complètent et permettent de confirmer le rôle important des lipides en tant que matériel de réserve vitellogénique et signe d'indicateur de ponte. Dans les stations échauffées, le reprise de gamétogénèse est précoce. On a constaté un déphasage dans le cycle d'au moins entre les animaux expérimentés et les témoins. Pendant le repos sexuel, le conditionnement en laboratoire des animaux à une température de +8°C permet la reprise de la gamétogénèse avec une acquisition précoce de la maturité sexuelle. Les animaux exposés aux températures élevées présentent des altérations histologiques. L'analyse biochimique réalisée chez les animaux élevés dans les stations échauffées montre une diminution du taux de lipides au printemps, signe de l'émission précoce des gamètes. La teneur en protéines ne montre pas de différences significatives par rapport aux témoins, en revanche, le taux de glucides est plus important

  • Titre traduit

    Thermal effects on the reproduction cycle of the freshwater mussel dreissena polymorpha (bivalvia, dreissenidae) : in situ and in laboratory studies. Histological, histochemical and biological sights


  • Résumé

    The thermal effects on the biology of reproduction cycle of the bivalve Dreissena polymorpha are studied. The selection of two industrial sites allowed to test in situ differences of temprature from +2 to +7°C between control and overheated stations. The chronological stages of reproduction cycle nomenclature is established. Normally the gametogenic quiescence occurs in the cold season ; development and maturation of gametes begin in spring. The spawning activity occurs in late spring and continues during summer. The analysis of body weight variations and the main biochemical components (proteins, lipids and carbohydrates) enabled us to confirm and improve the interpretation of reproduction cycle in relation to hydrobiological water parameters. The histochemical and biochemical analysis complement each other and permit to affirm that lipids are important in the vitellogenic material. Lipid variations considered as indicators of spawing stage. The recovery of gametogenesis is precocious for mussels. During quiescence period, laboratory acclimation mussels to +8°C, induces recovery of gametogenesis and sexual maturation is reached precociously. There is evidence of histological alterations in mussels exposed to higher temperatures. The biochemical analysis of animals at worm stations showed a decrease of the lipid contents in spring indicating an early spawning. No significant differences have been found in protein content between control and test animals. In contrast, the carbohydrate contents are higher in test animals

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (230 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 181-191

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Endoume). Observatoire des Sciences de l’Univers (OSU). Institut Pythéas.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : R-186
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèque du Saulcy.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.