Analyse sociologique du groupe surrealiste francais et de sa production de mille neuf cent vingt-quatre a mille neuf cent vingt-neuf

par Norbert Bandier

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de GUY VINCENT.

Soutenue en 1988

à Lyon 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    A partir des acquis methodologiques de l'histoire sociale des faits litteraires et a l'aide des concepts de p. Bourdieu sur le champ litteraire, cette etude porte sur la strategie mise en oeuvre par le groupe surrealiste, de 1924 a 1929, a travers ses declarations collectives et sa revue. La mise en evidence des facteurs structuraux et conjoncturels des prises de position esthetiques, dans le champ litteraire des annees vingt, permet de comprendre la formation d'un marche litteraire caracterise par l'hegemonie du roman et le rejet de la poesie vers un public restreint. Dans ces conditions le regroupement opere sous le label "surrealisme" apparait comme une position collective nouvelle permettant a des jeunes "entrants" d'amorcer une carriere litteraire. La strategie adoptee par le groupe se fonde sur la subversion des regles ordinaires de la legitimite litteraire et sur l'imposition d'une production specifique, dans le sens ou son contenu esthetique est construit contre le realisme du roman et contre les formes poetiques traditionnelles. Au nom de la purete de la poesie. L'efficacite du projet surrealiste repose sur son articulation avec la demande du public des "intellectuels revolutionnaires", situe a l'intersection du champ politique et du champ litteraire.


  • Résumé

    With the methodological assets acquired by thesocial history of literary developments and with the help of p. Bourdieu's concepts on the literary field, this study focuses on the strategy implemented by the surrealist groupe from 1924 to 1929, at once through collective manifestos and through its review. Bringing to the fore the structural and circumstancial factors of the aesthetic stences in the 1literay market characterized by the hegemony of the novel and the limitation of poetry to a restricted readership. In such conditions, the regrouping carried out under the label "surrealiste", appears as a new collective position enabling young "entrants" to hope for the incipience of a career. The strategy adopted by these poets is based on subversion of the ordinary rules of the literary legitimacy, and on their determination to make known a specific aesthetic output, specific in the sense that its content is in reaction against the realism of the dominant novel and also against traditional poetic form, in the name of the purity of poetry. The efficacity of the surrealist plan rests on its relevance to demand of the reading public of those "intellectuels revolutionnaires" a public which is to be found at the intersection of the political and literary fields.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (XIII-608 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque littéraire Jacques Doucet (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GF 13282 (2/2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.