Biocénoses interstitielles et circulation des eaux dans le sous-écoulement d'un chenal aménagé du Haut-Rhône français

par Pierre Marmonier

Thèse de doctorat en Sciences. Ecologie fondamentale et appliquée des eaux continentales

Sous la direction de René Ginet.

Soutenue en 1988

à Lyon 1 .

Le jury était composé de René Ginet.


  • Résumé

    Les biocenoses interstitielles du chenal vif du Rhône ont été étudiées par pompages bou-rouch, dans un chenal court-circuité par un aménagement hydroélectrique. L'hétérogénéité spatiale de ces biocénoses peut être expliquée par un facteur synthétique : les circulations des eaux souterraines. Une méthode de cartographie de ces circulations est proposée. Les cartes ainsi obtenues apportent des informations originales sur le fonctionnement de l'ensemble de la vallée alluviale. Le compartiment interstitiel a, en outre, été étudié pendant un cycle crue remise a l'étiage. Il apparait comme un piège et une zone de stockage pour certaines espèces benthiques, mais aussi pour des organismes d'eau calme dérivant dans les eaux superficielles. Enfin, une étude systématique, biogéographique et écologique des quatre espèces d'ostracodes candoninae stygobies, rencontrés dans les plaines alluviales du Rhône et de l'Ain, est presentée

  • Titre traduit

    Bedsediments communities and interstitial water flows in the underflow of a regulated channel of the rhone river


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (160 p., 108 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 103-117

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/1990/176bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.