Utilisation de rétrovirus aviaires pour l'élaboration de vecteurs rétroviraux : applications à l'établissement d'une lignée cellulaire aviaire transcomplémentante et à l'action de l'oncogène cellulaire p53 sur les cellules aviaires

par Pierrick Thoraval

Thèse de doctorat en Sciences. Différenciation, génétique et immunologie

Sous la direction de Gérard Verdier et de Victor Marc Nigon.

Soutenue en 1988

à Lyon 1 .

Le président du jury était Victor Marc Nigon.

Le jury était composé de Gérard Verdier.


  • Résumé

    Construction de vecteurs a partir de virus defectifs de l'erythroblastose aviaire chez lequel les oncogenes u-erb a et u-erb b sont deletes. Ces vecteurs permettent de vehiculer deux genes exogenes dont l'expression est dirigee par les promoteurs retroviraux. Developpement d'une lignee cellulaire aviaire permettant l'obtention de virus defectifs. Etude de l'expression du gene p53 aviaire a partir de cultures de fibroblastes d'embryon de poulet. L'etude de cet oncogene est en effet necessaire pour l'obtention de lignees cellulaires immortelles. Le gene p53 possede une action positive sur la multiplication cellulaire qui s'avere toutefois insuffisante pour perenniser les cellules infectees


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (87 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 73-87

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.