Utilisation de vecteurs rétroviraux dérivés de l'AEV (Avian Erythroblastosis Virus) pour le transfert de gènes in vivo chez le poulet

par Frédérique Chambonnet

Thèse de doctorat en Sciences. Différenciation, génétique et immunologie

Sous la direction de Gérard Verdier.

Soutenue en 1988

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Gérard Verdier.


  • Résumé

    Les proprietes d'infection et d'integration des retrovirus sont utilisees pour transferer des informations genetiques exogenes in vivo afin de determiner les conditions d'obtention de poulets transgenique. Deux strategies d'infection ont ete developpees: 1) inoculation de suspension virale dans les embryons apres 24 heures d'incubation, 2) injection intratesticulaire chez les coqs reproducteurs. Identification d'arn et de sequences d'adn specifiques des genes inseres chez des embryons de 9 jours et dans les organes de poussins eclos


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (76-45 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 63-76

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.