La specialisation hemispherique : problemes methodologiques et influence des rythmes ultradiens

par Yanik Miossec

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Pierre Leconte.

Soutenue en 1988

à Lille 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La premiere partie de ce travail expose les problemes d'ordre theorique et methodologique poses par l'etude de la "specialisation fonctionnelle hemispherique". Ce point est aborde experimentalement dans une seconde partie par une etude de l'asymetrie de l'activite electrodermale (aed) bilaterale. Les reponses electrodermales, declenchees par des stimulations visuelles de type verbal ou spatial, emotionnel ou neutre, adressees a chaque hemisphere, sont independantes de la nature du stimulus. Ce resultat, discute a partir des donnees de la litterature, permet de conclure que l'aed ne peut etre mise en relation avec l'asymetrie hemispherique. La troisieme partie est consacree aux variations temporelles de la lateralisation cerebrale. L'enregistrement de l'eeg bilateral au cours de la journee, chez des sujets soumis a des taches passives ou actives, demontre que l'asymetrie subit l'influence des rythmes ultradiens. Une experience de temps de reaction impliquant les composantes spectrales de stimulus visuels, module ce resultat : l'influence des rythmes ultradiens n'existe que lorsque les deux hemispheres sont competents, selon l'information disponible et necessaire a l'execution d'une tache. Ce resultat peut s'interpreter dans le cadre theorique propose par sergent (1982a) : l'asymetrie hemispherique resulterait d'une sensibilite differente des deux hemispheres aux frequences spatiales, et non d'une specialisation fonctionnelle per se. Il montre, de plus, que l'etude de l'asymetrie hemispherique suppose une analyse individuelle prealable et la prise en compte de la dimension temporelle.


  • Résumé

    The first part of this work deals with methodological and theoretical problems set by the study of "hemispheric functional asymmetry". The second part is an experimental study of the asymmetry of the bilateral electrodermal activity (eda). Electrodermal responses to visual stimulations of verbal or spatial, and emotional or neutral types are independant of the stimulus. This result allows to conclude that bilateral eda can't be considered as related to hemispheric asymmetry. The third part is concerned with the temporal variations of the lateralization. The recording of bilateral eeg in the course of the day, on subjects executing passive or active tasks shows that hemispheric asymmetry is influence by the ultradian rhythms. An experiment of reaction times involving spectral components of visual stimulus, shows that ultradian rhythms effect is apparent only when the two hemispheres are equivalent to execute a task, depending of the level of sensory resolution achieved and requiered for efficient processing. This result can be interpreted in the theoretical framework proposed by sergent (1982a) : hemispheric asymmetry would be the result of a differential sensitivity of the two hemispheres to spatial frequencies, rather than of a functional specialization per se.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1988-19
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.