Les formes de rationalité à l'oeuvre dans la pensée alchimique au XVIIe siècle. Traduction commentée du manuscriptum ad Fredericum de Pierre-Jean Fabre

par Bernard Joly

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Paul Dumont.

Soutenue en 1988

à Lille 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La pensee alchimique classique, telle qu'elle se presente dans les textes conserves par les recueils du xviieme siecle, developpe une theorie de la generation des metaux dont la physique stoicienne constitue un modele essentiel. Dans le manuscriptum ad fredericum, pierre-jean fabre expose les principaux aspects de cette doctrine selon laquelle les operations alchimiques sont des processus de purification qui laissent apparaitre la matiere premiere des metaux, semence metallique venue du ciel, constituee de trois principes : le soufre, le mercure et le sel. Portee a sa perfection, elle s'appelle pierre des philosophes et enleve les defauts des metaux qu'elle transforme en or, ainsi que des autres etres vivants, qu'elle guerit de toute maladie. La coherence de cette theorie, qui a joue le role de modele dominant de la pensee des corps mixtes jusqu'au xviiieme siecle, permet a fabre d'interpreter les allegories de la litterature alchimique. La mise en evidence des formes de rationalite a l'oeuvre dans la pensee alchimique permet aujourd'hui de developper une comprehension philosophique qui refuse aussi bien les reductions d'un positivisme qui ne verrait dans l'alchimie qu'une pre-chimie que les developpements aventureux d'une interpretation esoterique qui negligerait la dimension rationnelle de la philosophie chimique.

  • Titre traduit

    The patterns of rationality in the alchemistic thought in the seventeenth century. A translation with a commentary of manuscriptum ad fredericum by pierre-jean fabre


  • Résumé

    Classical alchemistic thought in the seventeenth century elaborate a theory of metal generation in which stoic physics constitutes an essential pattern. In manuscriptum ad fredericum, pierre-jean fabre presents the main guidelines of the doctrine according to which alchemical experiments are purifying processes which reveal the primal material of metals, the metallic semen sent from heaven, which is composed of ghree principles : mercury, sulphur and salt. In its accomplished form, it is called philosophical stone and removes all blemish from metals which it turns into gold, as well as from other living beings,which it cures. The coherence of this theory, which set up the prevaling pattern to the approach of matter as composed bodies until the eighteenth century enables fabre to interpret the most common alchemistic allegories. By displaying patterns of rationality in the alchemistic thought it becomes possible to apprehend alchemy philosophically, rejecting both reductionistic positivism which considers alchemy merely as a prechemistry and a questionable interpretation of alchemy as a form of esoterism neglecting the rational dimension.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1992 par Librairie Philosophique J. Vrin à Paris

La rationalité de l'alchimie au XVIIe siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (423 f.)
  • Notes : THESE NON CORRIGEE
  • Annexes : Bibliogr. f. 386-406

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1988-17-1
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1988-17-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1992 par Librairie Philosophique J. Vrin à Paris

Informations

  • Sous le titre : La rationalité de l'alchimie au XVIIe siècle
  • Dans la collection : Mathésis , 1147-4920
  • Détails : 1 vol. (408 p.)
  • ISBN : 2-7116-1055-1
  • Annexes : Notes bibliographiques. Bibliographie. p. [375]-388. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?