Les Bactéroïdes à pigmentation noire des maladies parodontales et endodontiques : études méthodologiques

par Pascal Delplanque et Etienne Deveaux

Thèse de doctorat en Sciences odontologiques

Sous la direction de Charles Romond.

Soutenue en 1988

à Lille II .


  • Résumé

    L'évolution des connaissances en bactériologie dentaire permet aujourd'hui d'en envisager une utilisation clinique, à des fins de diagnostic. L'identification des bactéries pathogènes impliquées dans une infection endodontique ou parodontale peut, dans certains cas, améliorer le pronostic de nos thérapeutiques. Le prélévement et le transport des échantillons constituent les premiers temps du traitement bactériologique. Ils concernent le chirurgien-dentiste. L'échantillonnage de flores bactériennes à prédominence anaérobie impose certaines conditions et précautions décrites dans cette étude. Le choix du milieu de transport doit tenir compte du type des bactéries recherchées, mais aussi des conditions de prélévement. Cinq milieux (RTF, VMG, IV, TG, PY, et PYG) sont testés in vitro pour le transport d'une souche de Bactéroïdes à pigmentation noire (BPN), puis d'une association BPN / Streptococcus sanguis. RTF et VGM IV présentent les qualités requises pour un milieu de transport. RTF constitue le milieu de choix lorsque les meilleures conditions de prélévements sont réunies. Dans tous les cas, la réduction de la durée de transport permet d'obtenir les meilleurs résultats.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([25]-222-[20] f.)
  • Annexes : Bibliogr. 20 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH3-LIL2-1988-01-A
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BIUM Odontologie Lille 2 1988
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.