Régulation de la nitrate réductase dans des suspensions cellulaires de chicorée de Bruxelles (Cichorium intybus L. Var. Witloof)

par Abdelali Chraibi

Thèse de doctorat en Biologie et physiologie végétales

Sous la direction de Robert Bouriquet.

Soutenue en 1988

à Lille 1 .


  • Résumé

    Deux supensions cellulaires de la Chicorée de Bruxelles (Cichorium intybus L. Var. Witloof) possèdent des caractéristiques différentes. La souche B22 non organogene prolifère très rapidement et présente donc un cycle de croissance court. La souche A11 a conservé ses potentialites organogènes mais prolifère lentement. La mise au point d'un tampon d'extraction renfermant des inhibiteurs protéasiques et des protecteurs contre l'oxydation des phénols a permis d'extraire et de purifier la nitrate réductase de B22 mais non de All. La nitrate réductase de B22 est une NADH:NR dont les constantes d'affinité pour le NADH et le NO-3 sont respectivement de 2. 10-5M et 0,8 10-4M. Le NADH utilisé a une origine mitochondriale et cytoplasmique. L'activité nitrate réductase est maximale au 3ème jour de culture ; elle est étroitement corrélée à l'utilisation du saccharose qui est d'abord hydrolysé dans le milieu avant d'être utilisé. En présence d'ABA (10-4M), la croissance cellulaire, l'absorption et l'assimilation du nitrate sont ralenties, mais l'activité NR est paradoxalememt augmentée. L'hydrolyse du saccharose du milieu est également inhibée et le métabolisme des sucres intracellulaires est modifié. La charge energétique est maintenue constante, elle est identique à celle des cellules temoims. L'accroissement de l'activité NR pourrait être dû à une disponibilité en NADH plus importante ou à une modification de la structure ou du "turnover" de la protéine enzymatique.

  • Titre traduit

    Nitrate reductase activity in two cell suspension culturs of Cichorium intybus L. Var. Witloof


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (131 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 109-129

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1988-157
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1988-158
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.