Dégranulation des coelomocytes au cours des réactions immunitaires d'un invertébré marin : Nereis diversicolor (Annélides polychète) : caractérisation des coelomocytes d'après leurs récepteurs membranaires, identification et rôle biologique des produits extrudés

par Maurice M'Beri

Thèse de doctorat en Biologie et physiologie animales

Sous la direction de André Dhainaut.

Soutenue en 1988

à Lille 1 .


  • Résumé

    Dans la population des cellules coelomiques de Nereis diversicolor, les critères cytologiques et l'utilisation de l'analyseur d'images (SAMBA 200) ont abouti à la caractérisation de 3 catégories de granulocyte (GR I, GR II, GR III). L'utilisation de lectine a permis de préciser la nature des récepteurs membranaires ; les granulocytes II fixent les lectines spécifique du galactose, les granulocytes III, celles spécifiques du fucose. L'action de divers facteurs provoque la dégranulation des granulocytes, réponse variable en fonction du stimulus utilisé. Le liquide coelomique des animaux témoins renferme peu de protéines à activité bactérienne. Celles-ci sont libérées (dégranulation) par communication (bactéries) ou intoxication préalable (cadmium).

  • Titre traduit

    Degranulation of coelomocytes during immunological reactions in a marine invertebrate : Nereis diversicolor (Annelida polychaeta) : characterization of the coelomocytes according to their membrane receptors, identification and biological function of the released products


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (105 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 96-105

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1988-111
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.