Étude structurale et fonctionnelle de l'oncogène v-mil et de son proto-oncogène c-mil chez le poulet

par Christine Dozier

Thèse de doctorat en Oncologie moléculaire

Sous la direction de Dominique Stéhelin.

Soutenue en 1988

à Lille 1 .


  • Résumé

    Le rétrovirus aviaire transformant MH2 contient deux oncogènes v-mil et v-myc. Le gène v-mil est une version tronquée et mutée du gène c-mil de poulet, résulte de la transduction de la partie carboxy terminale de ce gène, possède des homologies de séquence avec le domaine catalytique des protéines kinases. La présence de v-mil au sein du virus mh2 est responsable de l'effet mitogène sur les cellules neurorétine d'embryon de poulet (CNR). Ce système biologique est utilisé pour étudier le rôle v-mil et sur homologue cellulaire c-mil. L'activation du gène c-mil suppose une amputation de la portion aminoterminale plutôt que l'accumulation de mutations ponctuelles. En isolant des ADNc-mil, les auteurs ont montré que le gène c-mil s'exprime par l'intermédiaire d'un mécanisme d'épissage alterné du gène c-mil. Ces deux ARN coderaient pour les protéines c-mil de 71 et 73 Kd détectées in vivo.

  • Titre traduit

    Structure and function of the v-mil oncogene and its chicken cellular progenitor c-mil


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (137 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 83-104

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1988-63
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.