Photogrammétrie numérique à faible nombre de vues

par Jean-Michel Piroird

Thèse de doctorat en Acoustique

Sous la direction de Isabelle Magnin.

Soutenue en 1988

à Lyon, INSA , en partenariat avec LTSU - Traitement de Signal et Ultrason (Lyon, INSA) (laboratoire) .


  • Résumé

    La photogrammétrie est une méthode d'accès au relief à partir d'un couple de clichés stéréoscopique. Après avoir détaillé le processus d'acquisition d'une image, on souligne les similarités et les différences qui existent entre l'image d'un objet obtenue par radiographie X et celle obtenue en lumière visible. Un formalisme mathématique unique est adopté, permettant de développer une géométrie stéréoscopique commune. Une étude comparative détaillée des méthodes analytiques photogrammétriques est alors réalisée entre le cas "conventionnel" (photogrammétrie aérienne, spatiale) et le cas "rapproché" (photogrammétrie industrielle , sous-marine, bio-stéréométrie). Des méthodes communes d'étalonnage et de restitution applicables à un faible nombre de vues sont ensuite choisies en vue de leur application en contrôle non destructif par rayons X d'une part, et en bio-stéréométrie d'autre part, la mise en œuvre de ces méthodes en C. N. D est décrite. Les conditions de prise de vue étant inconnues dans la pratique industrielle, on étudie les possibilités de déterminer la localisation des défauts à l'aide d'un nombre réduit de points de contrôle, cette déficience étant compensée par l'ajout de contraintes analytiques convenablement choisies. Une simulation numérique permettant d'étudier l'effet du bruit et l'influence des contraintes en stéréoradiographie est présentée. Les résultats sont validés par la restitution réelle de défauts connus dans une pièce d'acier, L'application en bio-stéréométrie concerne la mesure de la déformation dynamique d'une trachée humaine (isolée) au cours d'une épreuve simulée d'expiration forcée. On décrit la méthode optique en lumière structurée utilisée pour l'acquisition des images de déformations. La méthode de reconstruction de la surface externe de l'organe étudié est validée grâce à la restitution numérique d'un objet test de dimensions analogues.

  • Titre traduit

    = Digital photogrammetry with limited number of views: applications to non destructive testing and biostereometry


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (282 p. -vi p.)
  • Notes : Publication autorisée par le juryDonnées extraites des formulaires d'enregistrement des thèses soutenues
  • Annexes : Bibliogr. p.[283]-(288]

Où se trouve cette thèse\u00a0?