Machine synchrone multidisque à aimants permanents

par Christian Chillet

Thèse de doctorat en Génie électrique

Sous la direction de Jean-Paul Yonnet.

Soutenue en 1988

à Grenoble INPG , en partenariat avec Laboratoire d'électrotechnique (Grenoble) (laboratoire) .

Le président du jury était Pierre Brissonneau.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Après des considérations sur la structure et le refroidissement des machines synchrones multidisques, on étudie l'influence des dimensions caractéristiques sur la puissance disponible. On montre l'efficacité du refroidissement par circulation d'eau à la périphérie des conducteurs et l'intérêt d'une section variable de conducteur lorsque les dimensions de celui ci sont voisines de l'épaisseur de peau. Un prototype de moyenne puissance est en cours de réalisation (350 KW. 9000 tr/mn, 75 kg, 750 Hz, 1 KW de pertes électromagnétiques). Les calculs effectués ont été validés par des essais thermiques. Le rotor étant en cours de réalisation, les essais complets de la machine seront publiés par ailleurs

  • Titre traduit

    Permanent-magnet multiple-disc synchronous machines


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (133 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 88/INPG/0125
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.