Métier, territoire, entreprise : les communautés pertinentes du monde du travail

par Denis Segrestin

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean-Daniel Reynaud.

Soutenue en 1988

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Cette thèse sur travaux renvoie à plusieurs phases de recherches et de publications. A l'appui d'analyses sur le syndicalisme de métier, la première fut orientée vers la comparaison des communautés pertinentes à l'oeuvre dans le mouvement ouvrier français (1981-82). Ensuite furent isolées trois communautés d'un rang particulier : la communauté professionnelle, la communauté territoriale et la communauté d'entreprise. Ceci conduisit à rapprocher trois champs d'études empiriques : les grèves à base territoriale (1983); le phénomène corporatiste, tel qu'il est à l'oeuvre dans les professions du transport, chez les ouvriers du livre ou chez les mineurs (1984-85); l'essor de la communauté d'entreprise, saisi notamment à partir de la mise en oeuvre du droit d'expression direct (loi du 4 aout 1982) (1952-86). L'aboutissement théorique de ce parcours de recherche se présente sous la forme d'un texte inédit sur la réhabilitation de l'entreprise. Celui-ci donne lieu à une réflexion historique appuyée sur le concept de communauté. La tendance décrite, paraphrasant max weber, est celle du développement d'un type de relation communautaire s'appuyant sur le parachèvement de la relation sociétaire au lieu de s'y opposer.

  • Titre traduit

    Occupation, territory, company : the pertinent communities in the world of labour


  • Résumé

    This thesis of compiled writings comprises several phases of research and publication from 1981 to 1986. At first, inquiry, based upon an analysis of trade-unionism, was turned toward comparing the pertinent communities active in the French workers' movement; three were singled out : the occupational community, the territorial community and the company community. This made it possible to bring together three fields of empirical study : strikes with a territorial basis; the special interests phenomenon (corporatisme) in certain branches (transportation, publishing and the mines); and the rise of the "company community" especially through enactment of the law on direct expression of Aaugust 4, 1982. The theoretical outcome of this research is presented as a heretofore unpublished text that, by means of a historical account grounded in the concept of community, discusses the hypothesis of "company rehabilitation". The trend described, to paraphrase max weber, is the development of a type of communal relationship founded on perfecting the associative relationship rather than opposing it.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (10, 163, 236 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 108
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.