Relations et solidarités de parenté en France

par Jean-Hugues Déchaux

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Henri Mendras.

Soutenue en 1988

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Ce travail a pour objectif de faire le point sur l'état de la parenté dans la société francaise de facon à pouvoir dégager une tendance d'évolution formulable en termes simples et destinée à prendre place dans la matrice d'observation du changement social du groupe Louis Dirn. Sont ainsi étudiées successivement la frequentation de la parenté, les différentes formes de solidarité matérielle et affective qui s'y developpent, les structures du groupe de parenté et enfin le mode de régulation du système d'échanges entre parents. L'ensemble de ces éléments permet d'avancer l'idée que les relations et solidarités de parenté se renforcent depuis 15 à 20 ans. Deux niveaux de réflexion ont été privilegiés : 1) la parenté comme système d'échanges. Une problématique menée en termes d'opportunités et de jeux permet de reconstituer la solidarité comme un marché complexe régulé par une logique des échanges sociaux. Cependant, la conduite des échanges ou se joue une dialectique de l'autonomie et de la dépendance est aussi fonction de contraintes normatives. 2) l'evolution des solidarités de parenté. On assiste à un renforcement des relations de parenté sous l'influence d'un certain nombre de facteurs parmi lesquels l'augmentation du chômage, l'indétermination croissante des jeunes, le rôle du troisième âge. . .

  • Titre traduit

    Kinship relations and solidarities in France


  • Résumé

    The main object of this work is to make a survey on the state of kinship in French society in order to draw a trend, simply expressed, which can take place in the Louis Dirn social change matrix. The points successively studied are : kinship interaction (proximity and contact), material and affective assistance structures, and the regulation of exchanges system between kins. All these elements allow to state that kinship relations and solidarities have strengthened for 15 or 20 years. Two levels of reflexion have been focused : 1) kinship as exchanges system : analysis in terms of opportunities and games allows to define solidarity as a complex market ruled by a logic of social exchanges. However, behaviours which are characterised by a dialectics of autonomy and dependance are also related to normative patterns. 2) the evolution of kinship solidarities : several factors explain the strengthening of kinship relations : the rise of unemployement, the new period of instability for young adults, the new role of old people, the changes in transmission of patrimony.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (429 f.)
  • Annexes : Bibliogr

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Maison de la Recherche en Sciences humaines. Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 306.85 DEC
  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Droit et sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : DP 1988/161
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH-COL4°3835(030)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 89-1383
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.