Libéralisation bancaire et économie d'endettement : le cas français

par Evangéline Kolokithas-Kontoyannatos

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Louis Reboud.

Soutenue en 1988

à Grenoble 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Deux questions doivent etre posees pour saisir l'evolution de l'activite bancaire et de son environnement en france aujourd'hui: pourquoi et comment a-t-on procede a la liberalisation bancaire. 1) pourquoi. Les raisons profondes s'inscrivent tant au niveau de la banque-firme prestataire de services (dimension micro-economique) qu'au niveau du systeme bancaire monnayeur et financier de l'economie (dimension macro-economique). Le contexte plus risque et plus concurrentiel de l'activite bancaire a conduit les entreprises bancaires a la modernisation de leur gestion, laquelle necessite plus de souplesse. Les pouvoirs publics, dans le but de favoriser les banques nationales dans la competition internationale, ont repondu a cet appel de liberalisation. Le systeme financier du modele d'economie d'endettement dont l'economie francaise a ete un exemple durant les annees 1970, est un systeme surdetermine: les autorites monetaires administrent les taux d'interet et controlent etroitement les flux financiers. En periode d'integration monetaire et financiere a l'echelle mondiale, la gestion par les pouvoirs publics de l'economie d'endettement a atteint ses limites. L'attenuation de l'economie d'endettement et donc la liberalisation du systeme financier se sont imposees. 2) comment. Liberalisation signifie adaptation du systeme de regulation publique de l'activite bancaire. Cette adaptation est liee a la promotion par l'etat d'un vaste marche des capitaux actif, unifie et ouvert par une politique d'innovation, de reorganisation du cadre reglementaire, en accord aux principes de la cee qui relance l'integration financiere.


  • Résumé

    We must put two questions for understand the recent french evolution of banking activity : why and how is there the banking liberalisation? 1) why. The reasons must be find on the one hand in the banking firm (microeconomic dimension) and on the other hand in the banking system (macroeconomic dimension). The banking environment is more competitive and more risky. Banks have to modernize their managment; this needs more flexibility. The government had to proceed to liberalisation with the intent to promote the national banks in international competition. The french economy was an overdraft economy. The financial system has been called "a surdetermined system": the monetary authorities control on the one hand the interest rate and on the other hand the financial flows. Now, with the monetary and financial integration of the world-wide economy, the public regulation of the overdraft economy is very difficult. Attenuate the overdraft economy and therefore liberalize banking activity were necessary. 2) how. Liberalisation means public regulation adaptation. The government has promoted a vast, unifyed and open capital market by financial innovation and deregulation. The financial field must be regulate by the interest rate. The government practises an open market policy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205141/1988/7
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.