Tenseurs symétriques à énergie nulle sur les variétés à courbure constante

par Patrick Estezet

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Jacques Gasqui.

Soutenue en 1988

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .


  • Résumé

    On dit qu'une forme symetrique sur une variete riemannienne compacte est a energie nulle si son integrale le long de toute geodesique fermee est nulle. Nous examinons si les seules formes symetriques de degre l, a energie nulle, sont les derivees covariantes symetrisees des formes symetriques de degre l-1. Nous apportons des reponses a cette question dans le cas des varietes a courbure constante, notamment pour les tores plats et les espaces projectifs reels. En travaillant avec des tenseurs a support compact ou a decroissance rapide, nous pouvons aussi envisager des situations non compactes telles que les espaces hyperboliques reels ou euclidiens


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 61 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 88/GRE1/0099
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.