Recherches sur les jarres en Asie du Sud-Est

par Marie-France Dupoizat

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Denys Lombard.

Soutenue en 1988

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette recherche a pour but de mettre en evidence les differentes fonctions de la jarre et de tenter un classement des jarres presentes en asie du sud-est. Historiquement, recipient utilitaire dans le commerce maritime, des populations locales a borneo et dans la peninsule indochinoise lui ont attribue des fonctions rituelles et funeraires. Un catalogue inedit de paul guilleminet donne une classification des jarres en usage sur les hauts plateaux vers 1936-1938. Les fonctions pratiques sont regroupees suivant les usages familiaux ou commerciaux dans les communautes rurales ou en milieu urbain. Des enquetes realisees au sarawak, a sabah, dans la peninsule malaise, et a singapour permettent de retracer l'etablissement de potiers chinois originaires de chaozhou au guangdong et d'etudier leurs techniques de fabrication. Un atelier lee seng pottery factory est etudie plus particulierement. La derniere partie est un essai de typologie des jarres presentes dans certains musees de la region ou dans des collections constituees sur place.


  • Résumé

    The introduction summarizes where jars happened to be found and in which environment. The jars are then studied in their historical context mainly corrected with the maritime trade where they are recorded as water containers or for salted fruits or vegetables. But if jars have survived up to now, it is because of their ritual and funerary importance which has prevented them from being destroyed through the ages. Native from borneo or hill-tribes from the indochina peninsula have kept jars as treasures honoured them through special rituals. Paul guilleminet has compiled a catalogue of jars used in kontum province in vietnam in the years 1936-1938 illustrating many of them with drawings. Jars were also used locally among the chinese community. In trying to record the different locations where jars are still made nowadays, it has come to light that the potters are from chaozhou in guangdong, they all used the same technics to make a jar and we have chosen to describe in detail the lee seng pottery factory in kuching to show the different phases of fabrication as well as the firing in big dragon-kilns. The last part is a typology of jars according to their origin - chinese or from indochina peninsula - as well as to their chronology whenever possible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 600 p
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4011
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 14271
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 3712
  • Bibliothèque : Ecole des hautes études en sciences sociales (Bibliothèque). Centre Asie du Sud-Est.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 088 - 9

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA.EH.LET.1988
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/295
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.