Les écrivains chrétiens de la "Nahda" (renaissance) arabe (1860-1920) : lai͏̈cité, rapport à l'Occident et ébauche d'un projet de société

par Jérôme Chahine

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Émile Poulat.

Soutenue en 1988

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Apres avoir defini (dans l'introduction) ce qu'on entend par la periode de la nahda (renaissance) arabe, de quelle laicite il s'agit et, enfin, l'interet que represente le choix des ecrivains (syro-libanais) chretiens de la nahda, la premiere partie de cette recherche construit le champ "externe" du discours sur la laicite en reliant ce discours au contexte social dans lequel il est ne et s'est exprime; ainsi sont etudies : le systeme ottoman des millet, l'impact de l'occident, les canaux de la pensee et de l'action socio-politique (ecoles, presse, imprimeries et associations culturelles et politiques). Dans la deuxieme partie, ce sont les "niveaux de la critique de l'ideologie religieuse" faite par les ecrivains chretiens qui sont analyses (critique du comportement religieux, de la societe religieuse et des fondements metaphysiques de la religion). Il s'agit, ici, de la voie "negative" de la laicite. Quant a la voie "positive", elle est analysee dans la troisieme partie. C'est l'ebauche d'un projet de societe ou "l'alternative" pronee par ces ecrivains a la societe confessionnelle : l'occident comme modele; la rationalite, l'esprit critique; la democratie. . . La conclusion evalue la valeur et l'actualite de ce projet.

  • Titre traduit

    The christian arab intellectuels of the nahda (formative years) 1860-1920 : secularism, relation with the west and the begining of a society project


  • Résumé

    After having defined (in the introduction) what we mean by arab nahda period (the formative years), what kind of secularism is it and, finaly, the interest which represent the choice of christian intellectuels of the nahda, the first part constitute the "extern" field of literature about secularism and relating this literature to social context in which it is born and expressed. Thus are studied the ottoman system of millet, the occidental impact, the thinking channels and the socio-political action (schools, press, printing and cultural and political associations). In the second part, the critic levels of religious ideologie made by christian intellectuels are analysed (religious attitude critic, religious society and metaphy sical bases of the religion). It means, here, the "negative" view of secularism. As for the "positive" view, it is analyse in the third part. It is the begining of a society project or the alternative announced by these intellectuels to the confessional society : the west as a model, rationality, the critic spirit, democracy. . . Conclusion evaluate the value and the importance of this project in our modern time.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (594 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Institut d'Etudes Avancées de Nantes - Maison des sciences de l'Homme Ange Guépin. Centre de documentation.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 14265-<1,2>
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 3683 (1)
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 3683 (2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA.EH.LETT.88
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3925
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.