Lettrés et pouvoirs : un procès littéraire dans la Chine impériale : l'affaire du "Nanshan ji"

par Pierre-Henri Durand

Thèse de doctorat en Études extrême-orientales

Sous la direction de Édouard Will.

Soutenue en 1988

à l'EHESS .


  • Résumé

    Dai mingshi (1653-1713) fut decapite pour les "propos insenses" de son recueil de la montagne du sud (nanshan ji). A son proces se trouverent impliques de grands lettres comme fang bao (1668-1749) et wang yuan (1648-1710). Dans la reconstitution de sa vie on s'attache a identifier ses nombreuses relations : lettres exercant des metiers lies aux examens ou travaillent pour des mecenes, hauts fonctionnaires des provinces et de la cour, ministres, marchands de sel. Dai mingshi et ses amis sont montres usant dans les domaines social et politique de pouvoirs symboliques tires de positions intellectuelles eminentes. On etudie en particulier leur role dans la querelle de la succession de l'empereur kangxi (1662-1722) et dans les luttes connexes entre chinois et mandchous. L'oeuvre de dai mingshi est analysee au regard des finalites que l'ideologie dominante assignait a l'ecrit et des tabous qu'imposait un pouvoir politique a la legitimite encore mal assuree. Les "propos insenses" du nanshan ji sont recherches, specialement dans ses parties sur l'histoire recente de la fin de la dynastie des ming (1644). Le proces apparait comme celui des nostalgiques de l'ancienne dynastie qu'on propose de qualifier de legitimistes.


  • Résumé

    Dai mingshi was beheaded for the "insane writings" of his collection of the southern mountain (nanshan ji). With him were implicated such oustanding scholars as fang bao (1668-1749) and wang yuan (1648-1710). In the reconstitution of dai mingshi's life, one tries to identify his numerous acquaintances : literari working in the examination system or for private patrons, high officials in peking and in the provinces, ministers, salt-merchants. Dai mingshi and his friends are shown using in the socio-political field the symbolical powers they drew from eminent intellectual positions. In particular one examines their part in the struggle around the succession of the kangxi emperor (1662-1722) and the connected han-manchu fights. Dai mingshi's works are analysed in view of finalities assigned to writing by the prevailing ideology and of taboos laid down by a not yet well-settled political power. The "insane writings" of the nanshan ji are searched for, especially in its parts about recent history of the ming demise (1644). The case appears as the one of the former dynasty's nostalgic men for whom the names of legitimists is suggested.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1991 par Ed. de l'EHESS à Paris

Lettrés et pouvoirs : un procès littéraire dans la Chine impériale


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 3498
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1991 par Ed. de l'EHESS à Paris

Informations

  • Sous le titre : Lettrés et pouvoirs : un procès littéraire dans la Chine impériale
  • Dans la collection : Civilisations et sociétés , 84 , 0069-4290
  • Détails : 1 vol. (468 p.)
  • ISBN : 2-7132-0951-X
  • Annexes : Bibliogr. p. 393-418. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.