Evolution des flores dans les preparations industrielles de levains lactiques : caracterisation biochimique, plasmidique, phagique et pouvoir acidifiant des souches. performances technologiques dans des retentats-lait a concentration elevees en proteines

par SERGE LUCAS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de JEAN REYROLLE.

Soutenue en 1988

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude porte sur l'equilibre des especes et l'evolution des souches au cours de la preparation de levains lactiques mesophiles mixtes et multiples. L'identification des bacteries du stade ferment au stade levain montre que les flores des ferments sont differentes et qu'elles evoluent vers un meme equilibre des le premier repiquage. Les souches sont reparties en sept biotypes apres la caracterisation biochimique, dont les trois especes de streptocoques lactiques mesophiles definies dans la litterature. Le nombre de biotypes est de vingt apres analyse de la sensibilite aux phages. Le contenu plasmidique des souches est tres variable chez les streptocoques, alors que seulement deux profils sont detectes pour les leuconostocs. Si 70% des bacteries des levains mixtes produisent des bacteriocines, seulement 43% de ces memes individus sont resistants a ces substances contrairement aux souches isolees des levains multiples. 57% de souches des levains mixtes et 40% de celles des levains multiples acidifient le lait a un ph inferieur a 5,0 et un retentat concentre quatre fois en proteines a un ph inferieur a 5,2. Selon l'origine de 60 a 75% des souches dites acidifiantes appartiennent ou sont proches de l'espece streptococcus cremoris. Les activites proteolytiques sont en moyenne deux fois superieures dans le retentat par rapport au lait. La biomasse produite apres 24 heures de croissance dans le retentat est de 2 a 4 fois superieure a celle obtenue dans le lait. Production d'acide lactique et croissance sont decouplees dans le retentat apres 8 h


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 134 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 50336-1988-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.