L'Histoire en Bretagne du XIVe au XVIe siècle ou la défense de l'identité

par Dominique Philippe

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean Kerhervé.

Soutenue en 1988

à Brest .


  • Résumé

    Au bas Moyen-Age, la Bretagne qui s'engage dans la voie de l'indépendance développe une production historique des plus fécondes. Celle-ci se place sous le signe de la diversité : en effet, des juristes, des militaires, des écclésiastiques écrivent des chroniques, des poèmes, des biographies ou encores des histoires générales. Au bas Moyen-Age, les textes abordent les thèmes favorables à la souveraineté de la principauté. Ainsi la légende troyenne, le mythe de Brutus, l'ancienne qualité de royaume de la Bretagne définissent le rôle du prince sur lequel se cristallisent l'ensemble des aspirations nationalistes. Avec l'apparition des chroniques urbaines, le XVIe siècle voit la poursuite de l'activité historique. Ces productions qui modifient leur propos n'en conservent pas moins leur caractère militant. L'histoire en Bretagne durant trois siècles ne se contente pas d'être au service du pouvoir, elle entame aussi une réflexion sur elle-même qui l'amène à définir des règles de composition, ainsi peu à peu la légende s'efface devant le document d'archives. En Bretagne durant trois siècles, se forme une école historique qui se traduit par une manière de concevoir, d'écrire et de penser le passé. La Bretagne participe donc au mouvement historiographique occidental.


  • Résumé

    In the early Middle-Ages, Brittany is heading towards independance and generates a most prolific historical output, which is clearly marked by diversity : even lawyers, soldiers, churchmen write chronicles, poems, biographies or general histories. In the early Middle-Ages, the writings emphasize topics in favour of a sovereign principality. Thus the trojan legend, the myth of Brutus, the fact that formerly Brittany was a kingdom, all define the part to be played by the prince, on whom all nationalistic aspirations are focused. When the urban chronicles appear, during the sixteenth century, the historical work keeps going on. These writings, deal with new subjects but still keep their militant features. History in Brittany during three centuries is not only in attendance upon the authorities but is also entering a self-examination phase, which leads to adopt strict rules of composition. Legend therefore gradually gives the way to archives documents. During the three centuries, a historical school takes shape in Brittany, which develops new ways of conceiving, writing and thinking the past. So Brittany participates to the west historiography movement

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (704 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 678-698

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation. Section lettres et sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Z1038
  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Bibliothèque François-Lebrun.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : Th 283

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1988BRES1006
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.