Pêches maritimes et pêcheries de l'Ecosse

par François Carré

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de André Guilcher.

Soutenue en 1988

à Brest .


  • Résumé

    Le terme "pêcherie", entendu comme le lieu où se capture le poisson, implique que cette thèse privilégie les aspects proprement marins de la pêche : biogéographie des espèces dominantes, techniques de capture, cartographie des pêcheries, évolution de l'espace de production écossais. Avec des arrivages d'environ 450 000 tonnes par an, l'Ecosse est la première province de pêche du Royaume-Uni, bien que sa flottille presque exclusivement artisanale limite ses opérations à la partie septentrionale de l'Atlantique du nord-est. Cette thèse s'organise en deux livres inégaux. Le premier est une approche générale qui, après une presentation des conditions de la pêche dans l'Atlantique du nord-est, aborde la production et ses moyens, les pêcheries, la commercialisation du poisson et les industries annexes, pour s'achever sur un historique de l'évolution des pêches écossaises. Le second livre, soit les deux tiers restants de l'ouvrage, est une analyse approfondie des diverses branches de la pêche en Ecosse : petites activités côtières, secteur pélagique et pêches de fond. Les années 1970-80 qui servent de cadre chronologique à ce travail, ont été fertiles en bouleversements qui ont conduit les pêches écossaises à des mutations profondes : extension des limites de pêche à 200 milles fermant les pêcheries non communautaires, disparition du hareng suscitant l'essor des captures de maquereau, "chocs pétroliers" frappant surtout le grand chalutage. . .

  • Titre traduit

    Sea fisheries and fishing grounds of Scotland


  • Résumé

    The words "fishing grounds", understood as the place where the fish is caught, mean that this thesis emphasizes the marine aspects of the fishery : biogeography of the main species, catching methods, mapping of the fishingrounds, evolution of the Scottish production area. Its landings reaching about 450 000 metric tons per year, Scotland is the major fishing province of the United Kingdom, although its fleet, almost exclusively of a small scale type, restricts its operations to the northern part of the north east atlantic. This thesis is composed of two unequal books. The first is a general survey which, after presenting the framework of the fishery in the north east Atlantic, tackles the production and its means, the fishing grounds, the marketing of fish and the ancillary industries, and then reaches completion with an historical chapter on the evolution of the Scottish fisheries. The second book, that is the remaining two thirds of the work, is an elaborate analysis of the different branches of the Scottish fisheries : small scale inshore activities, pelagic and demersal fisheries. The period 1970-1980 which is the chronological frame of this study, experienced severe changes which led the scottish fisheries to a deep restructuration : the enlargment of the exclusive fishing limits up to 200 miles closing the non EEC. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 vol. (1870 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation. Section lettres et sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : RC24814
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.