Etude de l'influence des délimitations organisationnelles sur la région d'appartenance : deux cas manifestes : le Sud Aveyron (France), le Témiscouata (Québec)

par Pierre Bérubé

Thèse de doctorat en Urbanisme

Sous la direction de Jean-Luc Bonniol.

Soutenue en 1988

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Cette these de doctorat a pour objet de demontrer les relations entre les differentes formes de delimitations administratives, politiques ou autres et les regions d'appartenance. Nous comparons ainsi deux regions, le sud-aveyron (france) et le temiscouata (quebec) dont l'experience en matiere de delimitation du territoire nous eclaire sur les politiques des deux etats en relation avec l'espace concretement vecu par les habitants. L'ouvrage parcourt la longue experience francaise en matiere de delimitation territoriale diverse par rapport a l'experience quebecoise dont les delimitations recentes sont encore rattachees aux constituantes du cadre geographique naturel. D'une facon plus contemporaine, l'etude fait la comparaison entre le degre du sentiment d'appartenance des habitants a leur region dans les deux territoires precites. Par sondage d'opinion tant au sud-aveyron qu'au temiscouata, on a pu verifier le degre du sentiment d'appartenance des habitants a un territoire donne par rapport a toutes les circonscriptions administratives auxquelles ceux-ci doivent se referer. Le respect de la region d'appartenance pour le temiscouata s'est traduit par une nette reference de la communaute a sa terre d'habitation tandis qu'au sud-aveyron les delimitations organisationnelles en regard d'autres interets que ceux de la communaute regionale a permis de constater une desorientation de la communaute vis-a-vis de son coin de pays.


  • Résumé

    The aim of this doctoral thesis is to show the relation between the administrative, political or other types of territorial delimitation and regional membership. We compare two regions, the sud-aveyron (france) and the temiscouata (quebec) whose experience in the matter of territory delimitation throws light on the policies of two states as regards the space actually occupied by the inhabitants. The work covers the long experience of france as compared to the quebec experience whose recent delimitations are still attached to the elements of natural geography. In a more up todate manner, the study compares the degree of the sense of belonging of the inhabitants to their respective regions. By means of an opinion poll in sudaveyron and in temiscouata, one verified degree of the sense of belonging of the inhabitants to a given territory as compared to all the different administrative areas to which they must refer. The respect for the sense of belonging to the region of temiscouata is revealed by a clear reference by the community to its native soil. In sud-aveyron, on the other hand, the organisational delimitations of the territory carried out with regard to interests other than those of the regional community, allow one to note a disorientation of the community as regard its corner.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : xi, 262 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 1439/A-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.