L'eau et les hommes dans les Dukkāla : représentations, usages et gestion de l'eau dans un espace des bas-plateaux atlantliques marocains

par Mohamed Bouchelkha

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de André de Réparaz.

Soutenue en 1988

à Aix-Marseille 2 .


  • Résumé

    L'etude essaye de presenter un systeme de l'eau specifique de la region des dukkala, envisageant non seulement l'eau agricole et les aspects d'une irrigation moderne, mais encore les dimensions culturelles religieuses et sociales de l'eau. Par ailleurs le role, l'usage, la consommation de l'eau dans les villes moyennes de cette region sont apparus indissociables de l'eau des campagnes. Le monde aquatique est element de l'univers divin dont dieu est seul maitre et donnateur et le manque des pluies appelle encore de nombreuses pratiques populaires et religieuses. Les campagnes des dukkala ne disposent, en grande partie, que de puits insuffisants et de citernes individuelles. Les usagers essayent d'adapter les utilisations a la qualite et a la quantite des eaux disponibles. Cependant la consommation reste tres modeste dans ce milieu : 14 l hab j. De meme l'eau urbaine a al gadida comme a azemmur est inegalement consommee par les groupes sociaux. Quant a l'eau d'irrigation dans le perimetre des dukkala, elle a necessite une transformation de l'espace rural, la mobilisation d'enormes moyens techniques et financiers et la mise en place d'organisations etatiques qui gerent et controlent ce nouvel espace amenage. Une nouvelle politique d'amenagement regionale s'impose pour prevoir et attenuer les conflits entre les differents utilisateurs.


  • Résumé

    This study tries to present a specific system of water in the area of dukkala, dealing not only with agricultural water but also with the aspects of a modern irrigation and with the religious, social and cultural dimensions of water. Moreover, the role, the use and the consumption of water in medium sized towns in the area seem indissociable of the water of the country. The aquatic world is an element of the divine universe and whose only master and giver is god, and when there is a lack of rain different religious and practices are appealed to. The countryside of dukkala has essentially insufficient wells and personal watertanks. The users try to adapt the use to the quality and quantity of available water. However, the consumption of water remains very modest : 14 liters per inhabitant a day. At the same time urban water in al gadida and azemmur is inequally consumed by social groups. As for irrigation water in the area of dukkala, it required a transformation of the rural space, the calling up of enormous financial and technical means and the settling of state organisms wich administer and control this new developped space. Anew policy of a regional development is needed to foresee and to lighten the conflict between the different users.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 414 p
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: p. 369-389

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.AIX.LETT.1988
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/442
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.