Codes autohermitiens

par Sélestin Ndjeya

Thèse de doctorat en Informatique et mathématiques

Sous la direction de Jacques Wolfmann.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these etudie les codes lineaires faiblement autohermitiens sur gf(q**(2m)), m etant un entier non nul. Ainsi, en les demultipliant par rapport aux bases trace-hermitiennes d'ordre m de gf(q**(2m)) sur gf(q), nous obtenons de nouveaux codes lineaires autoduaux sur gf(q)

  • Titre traduit

    Self-Hermitian codes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 161 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 145-147

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : L16030
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.