De la légitimation des sciences humaines

par Espen Schaanning

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Robert Lamblin.

Soutenue en 1988

à Aix Marseille 1 .


  • Résumé

    Le point de depart de la these est la dite "crise" dans laquelle se trouvent actuellement les sciences humaines. Dans la partie premiere cette "crise" sera traitee comme une crise de legitimation. Au lieu de ressasser la vieille question de la scientificite des pratiques dans les sciences humaines, l'enjeu seront deux questions : 1. Comment et combien ces pratiques auraient-elles des implications sociales ? 2. Dans quelle mesure pourrait-on "apprendre" de l'histoire ? dans la partie deuxieme sera ebauchee l'hermeneutique philosophique (gadamer) comme une forme de legitimation a rejeter. Elle est a la fois elitiste et epistemologiquement contestable. Ces deux parties de la these constitueront le "prelude" d'une analyse plus longue et minutieuse des oeuvres de michel foucault ou les deux questions mentionnees seront examinees dans ses livres et ses articles theoriques aussi bien que dans ses livres historiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (384 p.)
  • Notes : Thèse non reproduite

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.