La correspondance latine d'Antoine Arlier, 1527 à 1545 : édition critique du Ms. 200 (761-R.132) de la bibliothèque Méjanes d'Aix-en-Provence

par Jan Noble Pendergrass

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Claude Margolin.

Soutenue en 1987

à Tours .


  • Résumé

    Antoine Arlier, fils d'un notaire de Calvisson, naquit vers le début du XVIe siècle. Il fit ses études de droit et de littérature en France, puis en italie, ou il se lia d'amitié avec Etienne Dolet. Premier consul de Nîmes en 1535, il fut nommé lieutenant du sénéchal de Provence au siège d'Arles en novembre de la même année et devint, en 1538, conseiller au parlement français de Turin. Sa correspondance le revèle à la fois comme un des plus fidèles serviteurs de la politique de françois 1er et un des principaux promoteurs de la Renaissance à Nîmes. Arlier participa activement à la réforme de la justice en Provence à partir de 1536, contribua à la défense d'Arles pendant la guerre avec l'empereur Charles Quint (1536), aida dans les préparations de l'entrevue d'Aigues-mortes (1538) et joua un rôle important dans l'établissement d'une université des arts à Nîmes. De 1539 jusqu'à sa mort obscure vers la deuxième moitié de 1545, il a rendu des services à sa patrie dans l'administration du territoire occupé du Piemont. Cette édition de sa correspondance latine contient 81 de ses lettres adressées à des gens d'église, juristes, magistrats, poêtes, humanistes et educateurs français et étrangers, de 1527 à 1545.

  • Titre traduit

    The latin correspondence of antoine arlier, 1527 to 1545. A critical edition of ms. 200 (761-r. 132) of the bibliotheque mejanes in aix-en- provence


  • Résumé

    Antoine arlier, son of a notary public of calvisson, was born around the beginning of the 16th century. He studied law and literature first in france, then in italy, where he became friends with etienne dolet. Having been first consul of nimes in 1535, he was designated lieutenant-seneschal of arles in novembre of the same year, and in 1538 obtained a senatorial appointment at the french parliament of turino. His correspondence reveals him both as a trustworthy supporter of francis i and as one of the principal promotors of the french renaissance in nimes. Arlier actively participated in the judicial reform of provence as early as 1536, contributed to the defence of arles during the war with the emperor charles v (1536), helped prepare the interview of aigues-mortes (1538) and played and important role in the establishment of the university of nimes. From 1539 until his obscure death in the latter part of 1545, he served his country as a high-ranking administrator in the occupied territory of piedmont. This edition of his latin correspondence contains 81 of the author's letters adressed to both foreign and domestic clergy members, jurists, magistrates, poets, humanists and educators, from 1527 to 1545.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (408 f.)
  • Annexes : bibliographie & index: pp. 351-408.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Centre d'études supérieures de la Renaissance. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C5.2 ARL 4Cor
  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU Tanneurs.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.