Les Activités collatérales : repère de l'instabilité de l'homme au travail

par NICOLE DELVOLVE ALABERT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Yvon Quéinnec.

Soutenue en 1987

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans l'approche ethologique de l'individu au travail, une classe particuliere d'activites comportementales est analysee: les activites collaterales. Dans ce repertoire, sont regroupes l'ensemble des actes observables au poste de travail, et non imposes par la realisation de la tache: changements de posture, activites gestuelles, gestes autocentres et manipulations d'objets. L'outil ethologique utilise a permis de mettre en evidence l'expression comportementale de la variabilite interne de l'organisme humain (rythmes ultradiens et circadiens, cycles menstruels et fatigue). De plus, le contenu et la duree du travail modulent la production des activites collaterales


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 255 P.
  • Annexes : 115 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1987TOU30050
  • Bibliothèque : Institut national d'étude du travail et d'orientation professionnelle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1987/DEL
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.