Structures idéologiques et constantes formelles dans l'oeuvre romanesque de Wolfgang Koeppen à partir de la trilogie : "Tauben im Gras", "Das Treibhaus", "Der Tod in Rom"

par Elizabeth Guilhamon

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Dominique Iehl.

Soutenue en 1987

à Toulouse 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans la trilogie, wolfgang koeppen se livre a une critique virulente de la republique federale allemande des annees cinquante. Multiplicite des approches du reel et foisonnement des metaphores caracterisent l'oeuvre. Nous nous sommes donc efforcee d'en degager les structures afin de decouvrir une unite sous la diversite, et de lever les ambiguites contenues dans le texte. Nous avons etudie l'oeuvre sous quatre aspects: mythique, politique, existentiel et stylistique. L'etude des allusions mythiques permet de definir l'histoire selon koeppen comme une puissance metaphysique se jouant des terreurs humaines. La negation de la notion de progres a pour consequence un retournement de la perspective historique. La societe ideale est partiellement realisee et les forces politiques, economiques et sociales en jeu ne visent plus qu'au maintien de l'ordre etabli. L'utopie etant ainsi institutionnalisee, l'homme apparait comme prisonnier de son alienation. Mythe et utopie etant detournes de leur fonction originelle, qui est de donner un sens a la vie, le personnage se voit condamne a errer d'un acte a l'autre. Quant a l'ecriture, par dela le melange des genres et des referents, un principe essentiel, l'entrelacs, se degage. Il est donc possible de constater une ebauche d'unite dans la constellation des personnages et dans le style.


  • Résumé

    In the trilogy, wolfgang koeppen criticizes the federal republic of germany in the fifties. The multiple approaches of reality and the abundance of metaphores are characteristic of his work. So we have tried to draw its structures, in order to discover a unity under the variety and to reduce the ambiguity of the text. We have examined the work from four angles: mythical, political, existential and stylistical. The studies of the mythical allusions enables us to define history according to koeppen as a metaphysical power playing with human terrors. The negation of the notion of progress induces a reversal of the historical perspective. The ideal society is partly achieved and the political, economic and social forces at stake aim to maintain nothing but the established order. Utopia being institutionalized, man appears as a prisoner of his alienation. Myth and utopia being diverted from their original function, which is to give life a sense, the character sees himself condemned to wander from an act to another. As to writing, beyond the mixture of genres and referents, a fundamental principle, the interlacing, emerges. It is therefore possible to determine an outline of unity in the constellation of the characters and in the style.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 336 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.