Formes et formation de l'intelligence : vers une nouvelle conception

par Victorien Anani

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean Simon.

Soutenue en 1987

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Une etude exploratoire qui aborde sous un eclairage nouveau la question de la nature de l'intelligence et qui propose une theorie fondee sur la symbolisation. Des ecoliers ouest-africains francophones et des ecoliers francais ont ete exposes a des stimuli auditivo-visuels (enonces verbaux et schematiques) du monde physique (objets) et du monde psychologique (personnes). L'etude explore les determinants sociaux, culturels et economiques de la symbolisation graphique des sujets c'est-a-dire la capacite a comprendre, a se representer et a re-construire des enonces, des sequences bref des formes mettant en jeu des structures semantico-cognitives. Une definition experimentale de la pensee ayant ete posee, l'auteur s'est attache a traduire dans les faits les differences de nature entre langage (semiotique) et pensee (symbolique), entre forme de l'expression et forme du contenu en les situant dans un espace cognitif ou signifies et signifiants sont en accord. L'analyse separee de l'une puis de l'autre forme a permis l'etude des interactions entre ces formes d'une part puis entre ces dernieres et les variables du milieu environnant d'autre part. La determination de la pensee caracterisee par le facteur de structuration symbolique, par le facteur subjectif et par le facteur theorique a ete conduite dans un cadre theorique ouvert aux techniques de l'analyse de regression lineaire. La question principale des rapports entre expression et contenu, entre morphogenese et structure pourrait trouver ici certains elements de reponse.

  • Titre traduit

    Shaping the intelligence towards a new approach


  • Résumé

    This exploratory study deals with the issue of the nature of intelligence from a new stand point and proposes a theory based on the use of symbols. French speaking school children from france and west africa experienced auditive and visual stimuli (verbal and schematic statements) of the physical world i. E the world of objects and the psychological world. The study explores the social, cultural and economical determinants of the graphic symbolisation of people namely the ability to understand, to conceive and to rebuilt statements, sequences, in short, forms which use semantic and cognitive structures. Having put forward an applied definition of thinking, the author endeavours to bring out the actual differences between the nature of language (semiotic) and that of thinking (symbolic), between form of content and form of expression, setting them in a cognitive space where "signifier" and "signified" concur. Two separate analyses made it possible to study first, the inter-relationships between the forms of content and expression, then the relationship between these forms and and the variables of the environment. The make up of thinking, the characteristics of which are the symbolic structuring factor, the subjective factor and the theoretical factor, was carried out within a theoretical framework open to techniques of linear regression analysis. The main issue of the relations existing between expression and content, between morphogenesis and structure may find certain elements of solution in this study.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (358 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5447-1987-45
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 89-1060
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.