La connaissance sensible selon la philosophie de l'etre. Une recherche en philosophie de la nature

par Manuel Lavados Montes

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Alain Guy.

Soutenue en 1987

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Notre travail se propose d'etudier, dans le cadre d'une philosophie de l'etre, quelques aspects des fonctions cognitives d'ordre sensible. Notre recherche se situe et se developpe au sein d'une philosophie de la nature concue comme un savoir autonome a la fois de la metaphysique et des sciences de la nature. D'un point de vue epistemologique elle est un chapitre de ce que l'on peut appeler une psychologie philosophique. La premiere phase de l'etude de la connaissance en psychologie philosophique correspond a l'analyse phenomenologique de la connaissance. La seconde, correspond a l'analyse ontologique de la connaissance. La tache de l'analyse phenomenologique est d'etablir les grands faits et de soulever les problemes auxquels l'analyse ontologique essaiera d'apporter une reponse. Les grandes articulations de notre travail peuvent se resumer ainsi : la connaissance existe, elle est un fait de nature, elle est une fonction vitale ; si elle existe elle doit posseder une nature que l'analyse phenomenologique a pour tache de nous reveler. Or, si la connaissance existe et si elle possede une nature determinee elle doit etre possible : comment la connaissance est-elle possible ? la reponse a cette question est l'objectif premier de tout notre travail. Nous pensons trouver un principe de solution dans les notions d'immaterialite et d'intentionnalite. Un etre est capable de connaitre lorsqu'il est capable de devenir ou d'etre l'autre en tant meme qu'autre, c'est-a-dire lorsqu'il est capable d'etre immateriallement et intentionnellement l'autre etre qu'il connait. Le mystere propre de la sensation est qu'elle est un acte cognitif lie intrinsequement a un organe corporel. L'immaterialite du sentir comme tel n'est pas absolue. Sentir c'est recevoir immateriellement les formes sensibles. La connaissance sensible est d'autant plus parfaite qu'elle est plus immaterielle. Tous les problemes analyses dans notre travail s'articulent autour de ces deux grandes reponses.


  • Résumé

    The objective of our research is the study of certain aspects of the cognitive functions of a sensitive nature within the framework of a philosophy of being. Our investigation is localized and develops within a philosophy of nature conceived as a knowledge simultaneously autonomous of mataphysics as well as sciences of nature. From an epistemological point of view, our research represents a chapter of what may be called a philosophical psychology. The first phase of the study of knowledge in philosophical psychology corresponds to the phenomenological analysis of knowledge. The second phase corresponds to the ontological analysis of knowledge. The task of phenomenological analysis is to establish the major facts and to raise problems which ontological analysis will attempt to answer. The essential points of our investigation may be summarized as follows : knowledge exists, it is both a fact of nature and vital function. Since knowledge does exist, it necessarily possesses a nature which phenomenological analysis must reveal. Given this fact, if knowledge exists, and if it possesses a determined nature, it must possible : how is knowledge possible ? the answer to this question comprises the primary objective of our entire study. We believe to have a principle for solution in the notions of immateriality and intentionality. A being is capable of knowing when he is capable of becoming or being the other as such, that is to say, when he is capable of immaterially and intentionnally being the other being which he knows. The mystery particular to sensation lies in the fact that it is a cognitive act intrinsically linked to a corporal organ. The immateriality of sensing as such is not absolute sensing consists in immaterially receiving sensitive forms. Sensitive knowledge is all the more perfect the more immaterial it is. All the problems analyzed in our research revolve around these two major responses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 561 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.