La fondation du nouvel état en Tunisie

par Mohamed Kerrou

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Lucien Siorat.

Soutenue en 1987

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    Le nouvel état tunisien qui succéda au protectorat français est un état princier. Il a acquis autorité sur les hommes par l'usage des armes et des lois, ce qui lui assura stabilité et gloire. Cependant, la gloire collective céda vite la place à la gloire personnelle, d'où la rupture du "temps machiavélien" et le retour du "temps khaldounien" caracterisé par l'extériorité de l'état vis à vis de la société. Le but de la recherche est de vérifier cette hypothèse en analysant le rôle central du prince, les procédés de la lutte, les réformes introduites ainsi que la gloire et son accaparement par le fondateur.

  • Titre traduit

    The fundation of new state in Tunisia


  • Résumé

    The new Tunisian state which succeeded the French protectorate is principalitie to all intents and purposes. It acquired an authority over the people using both weapons and low - and that ensured its stability and glory. Howewer, collective glory soon gave way to the personal glory, hence its breaking point from "machiavelian times" and the return to the "khaldounien times", is marked by the externality of the state towards society. The aim of the study is to verify the validity of this hypothesis by analysing the struggle procedures, the reforms that were introduced as well as the glory and its monopolisation by the founder.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (486 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : KJV164/R5/1987-8
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T62408

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.TOULOUSE.DROIT.1987
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1001-1987-9
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.