Le facteur militaire et la sécurité en Afrique : un problème national, régional et international, de 1960 à nos jours

par Dominique Bangoura

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de Yves Jeanclos.

Soutenue en 1987

à l'Université Robert Schuman (Strasbourg) .


  • Résumé

    L'Afrique est multiple et diverse dans sa vie politique et militaire. S'intéresser à sa sécurité revient donc à se placer sur un plan africain national ou régional, c'est-à-dire intracontinental et, puisqu'elle ne vit pas en autarcie, sur un plan international ou extracontinental. De ce fait, la sécurité en Afrique relève d'une problématique politique et militaire ternaire : nationale, régionale et internationale. Elle conduit à se situer à des échelons différents, et à en étudier les interférences. Sur le plan national, l'élément dominant de la sécurité est l'armée. Les états africains multiplient individuellement leurs efforts afin de se doter d'armées capables d'assurer la défense du pays, la stabilité de l'état, la sécurité des personnes et des biens. Sur le plan régional, les états africains s'entendent, collectivement, dans le cadre de l'organisation de l'unité africaine (OUA), pour prendre des mesures de sécurité d'ordre juridique et politique, et, le cas échéant, pour constituer une force militaire ponctuelle adaptée à une situation précise. En dehors de l'organisation panafricaine, ils décident de favoriser l'entente régionale et sous-régionale, d'utiliser les vertus du dialogue plutôt que celles de la force, de céder la place au bon voisinage afin d'éviter les conflits et les problèmes de leadership et d'expansionnisme. Sur le plan international, les états africains s'adressent à l'ouest ou à l'est, au nord et au sud pour former leurs cadres militaires et acheter leurs équipement en matière de défense. Ils recherchent dans la coopération, auprès de leurs partenaires extérieurs, la garantie de pouvoir être épaulés en cas de besoin. Fondant leurs rapports militaires sur des liens historiques profonds, des affinités politiques récentes ou sur la solidarité tiers-mondiste, ils espèrents pouvoir combler les lacunes qui existent jusqu'a présent et freinent leurs propres capacités de défense et de sécurité. Ils connaissent malheureusement une dépendance totale et subissent les ingérences des puissances étrangères.

  • Titre traduit

    ˜The œmilitary factor and security in Africa : a national, regional and international problem, from 1960 to nowadays


  • Résumé

    Africa's political and military behaviour expresses in very numerous and different ways. Considering its security, ten, means to study it on a national, regional, i. E. Intracontinental african level, and since there is no national self sufficiency, on a international or extracontinental level. Actually, security in africa is based on a ternary political and military problematical question, that implies a different degree study, a measuring of proitious and unpropitious factors with their interferences as far as peace and stability are concerned. As the main element fo national security, there stands the army. Each of the african states then, develops a strong anmy of its own so as to assume its country defence, its state stability and the individual and real estate security. As the main element of regional security, there stands the african unity organisation in which the african states agree upon thaking legal and political security measures, and in case of need, upon creating an occasional military force fitting to a very particular predicament. Beside this panafrican orghanisation, the african states want to promote regional and under-regional understanding by means of conducting negociations better than resorting to force, to emphasize neighbourhood instead of nursing struggles and lkeardership and expansionism problems. As the main element of international security, the african states refer the matter to each of the western? Easterne, northern or southern part of the world, so as to prepare their military officers and to buy their war make sure they will be helped in case of emlergency. They military relationships are based upon deep historical links, new political affinities or solidarity towards the whird-wold. They are expecting to be able to fill in the present gaps narrowing their own defence and stability abilities. Unfortunatily

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT.STRASBOURG.1987,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT.STRASBOURG.1987,2
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT.STRASBOURG.1987,3
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1987 - BANGOURA Dominique (1)
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1987 - BANGOURA Dominique (2)
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1987 - BANGOURA Dominique (3)
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1987 - BANGOURA Dominique (1)
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1987 - BANGOURA Dominique (2)
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1987 - BANGOURA Dominique (3)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.