Recherches sur le fait nucléaire dans les politiques et les stratégies de défense des puissances atomiques depuis 1945 : vers un nouvel ordre sécuritaire international?

par Ali Boukellal

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de Yves Jeanclos.

Soutenue en 1987

à l'Université Robert Schuman (Strasbourg) .


  • Résumé

    La problématique de cette recherche s'articule autour de deux faits majeurs. Les puissances atomiques ont tôt sacralisé l'arme et les doctrines nucléaires en même temps qu'elles ont cherché à les rationaliser dans le but de mieux gérer l'équilibre induit par le facteur nucléaire. Au niveau de la sacralisation, les Etats-unis, la France, la Grande-bretagne et la Chine ont opté pour la stratégie de dissuasion. L'Union soviétique, pour sa part, ne croit pas à la dissuasion qu'elle assimile à de l'intimidation. L'offensive caractérise sa doctrine d'emploi des armes nucléaires conçue pour gagner un conflit atomique. Sur le plan stratégique, l'équilibre global entre l'est et l'ouest se mesure aux détails des arsenaux stratégiques et des systèmes périphériques et de théâtre. L'équilibre déjà difficile au niveau des systèmes centraux, se révèle encore plus problématique au niveau des armements de théâtre. Sur le plan de la rationalisation, les puissances atomiques ont, depuis la fin des années 1940, cherche à réglementer les armes nucléaires, d'abord par le contrôle de l'énergie nucléaire, puis par la limitation et la réduction des armes stratégiques et de théâtre. Ces entreprises ont connu des fortunes diverses et les pourparlers se poursuivent encore à Genève entre les Etats-unis et l'Urss, dans le cadre des start. Parallèlement, est apparue, depuis peu, la volonté de rationaliser encore davantage les armes nucléaires qualifiées par R. Reagan, d'immorales. Le discours de mars 1983 vise à les rendre impuissantes et obsolètes. Une autre démarche consiste pour les européens, à essayer de sortir de l'ordre politico-nucléaire hérité de Yalta. Cependant, ni l'ids du président Reagan, ni les initiatives européennes ne semblent à même de remettre en cause l'ordre nucléaire actuel.

  • Titre traduit

    ˜The œnuclear fact in atomic powers defense's policies and strategies since 1945 : towards a new security order?


  • Résumé

    The problematic of this research is working about two major points. In the same time they consacreted atomic weapons and doctrines, the nuclear powers tryed to rationalize them on the propose of manaying the nuclear fact lead balance. On the level of sacralisation, USA, UK, and China, choose a deterrence strategy. Against Soviet-union rejeted deterrence comparing it to intimidation. Worked at for winning a nuclear strike, the soviet doctrine is turned on offensive. Strategicly, the global balance beetwen east and west is accounted by the items of the strategic forces, the theatre and peripheric systems. The already hard balance on the strategic forces seems very problematical on the theatre weapons hard. On the level of rationalization, the atomic powers looked, since the end of the 40s, for nuclear arms regulation. First by controlling the nuclear energy, then by limitation and reduction of the strategic and theatre weapons. These attempts took differents ways and negociations beetwen US. And Soviet-union still continue with the start in Geneva. This rationalization takes recently new aspects with on one part the qualification that nuclear weapons world be immoral and president reagan's speech in march 1983, that will make them impotent and obsolete. And on another part, with the european's determination to come out from the Yalta political nuclear situation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (471 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT.STRASBOURG.1987
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1987 - BOUKELLAL Ali
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1987 - BOUKELLAL Ali
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.