Analyse sur un espace symetrique pseudo-riemannien

par NICOLE BOPP BENOIT

Thèse de doctorat en Sciences et techniques communes

Sous la direction de Jacques Faraut.

Soutenue en 1987

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Apres avoir decrit la decomposition d'iwasawa d'un espace symetrique semi-simple g/h, on etudie les representations h-spheriques de dimension finie de g, puis on construit des vecteurs generalises invariants par h pour des representations induites par un sous-groupe parabolique minimal de g. En utilisant la decomposition de cartan de l'espace, on construit une famille de distributions spheriques sur gl(n,c)/u(p,q). Dans le cas ou p est egal a 2 et q a 1, on demontre une formule d'inversion ou interviennent certaines des distributions construites plus haut. Apres avoir demontre que ces distributions sont associees a des representations unitaires irreductibles, on conclut que la formule d'inversion est une formule de plancherel pour gl(3,c)/u(2,1)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 225 P.
  • Annexes : 62 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Laboratoire de mathématiques Raphae͏̈l Salem. Bibliothèque de recherche en mathématiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BOP 17551
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.