Les représentations par les frontières : quelques constructions; difficultés rencontrées

par Dominique Michelucci

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Bernard Péroche.

Soutenue en 1987

à Saint-Etienne, EMSE en cotutelle avec Saint-Etienne , en partenariat avec École nationale supérieure des mines (Saint-Etienne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    La synthèse d'images et la CAO utilisent diverses modélisations des solides. Les représentations par les frontières "Boundary Representations" sont l'une d'elles. Leurs constructions se heurtent à plusieurs difficultés : l'imprécision numérique dont les conséquences néfastes ont peut être été sous-estimées, les possibles incohérences (comment être sûr qu'une représentation par frontières décrit bien un solide, au sens physique du terme?) provoquées par les imprécisions numériques et/ou la redondance des représentations par les frontières, et enfin le foisonnement des cas particuliers. Cette thèse détaille les difficultés et quelqes solutions nouvelles.

  • Titre traduit

    Boundary representations : constructions and pitfalls


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (146 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 137-144

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Moyens Informatiques et Multimédia. Information.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I-MIC
  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure des mines. Centre de documentation et d'information.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.