Un prélat réformateur et théologien du XVIe siècle, le prémontré Nicolas Psaume (1518-1575), évêque et comte de Verdun

par Bernard Ardura

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Monique Luirard.

Soutenue en 1987

à Saint-Etienne .


  • Résumé

    Nicolas Psaume, natif de Chaumont-sur-aire (Meuse), entre dans l'ordre de prémontré en 1538. Forme à paris dans la ligne de Gerson, il se consacre à la réforme de l'abbaye Saint-Paul de Verdun. Promu évêque de Verdun en 1548, grâce au cardinal jean de lorraine, il prend possession d'un diocèse sans évêque résidant depuis 40 ans et dont l'état général nécessite une réforme de fond. Evêque et comte, psaume réussit à s'imposer aux lignages et à rétablir l'autorité épiscopale. Envoyé aux deuxième et troisième périodes du concile de trente par l'empereur d’Allemagne dont il est vassal, psaume joue un rôle important dans la discussion du décret sur l'institution divine des évêques et dans celle des décrets de réforme. Il s'inscrit dans la ligne de Barthelemy des martyrs, archevêque de Braga, même s'il ne parvient que difficilement à se démarquer des positions de Charles de lorraine dont il est le client. Rentre dans son diocèse de Verdun, il se consacre totalement à l'application de la reforme tridentine. Il voudrait conserver à sa ville l'autonomie qui fait sa spécificité, mais l'obligation de lutter contre le protestantisme le contraint à accepter l'aide militaire du roi de France, réalisant ainsi la politique de la maison de lorraine qui œuvre en vue du rattachement des trois-évêchés à la France. Psaume est le témoin d'une théologie populaire, grâce à ses nombreuses œuvres encore en partie inédites. Son idée-force : la vocation de tous les hommes au paradis à travers le combat de la vie chrétienne. Il développe longuement ce que sont les sacrements de la vie chrétienne et surtout le sacrement de l'ordre et ses exigences. A l'image de Borromée, psaume reforme son diocèse par les moyens préconises à trente : le synode diocésain, la visite pastorale, la formation des clercs, la fondation d'un collège confie aux jésuites et des petites écoles, la prédication. Il apparait comme le type du prélat tridentin en ce qu'il applique le concile et tout le concile. Il est l'un des rares évêques réformateurs de langue française au XVIe siècle. Le IIe volume donne 215 pages de textes souvent inédits

  • Titre traduit

    Reformer and theologian of the XVIth century, the praemonstratensian prelate Nicolas Psaume (1518-1575), bishop and count of Verdun


  • Résumé

    Nicolas Psaume, a native of Chaumont-sur-aire (Meuse-France), enters the order of premontre in 1538. Trained in Paris in the tradition of Gerson, he dedicates himself to the reforming of the abbey Saint-Paul of Verdun. Installed as bishop of Verdun in 1548 by cardinal jean de Lorraine, he takes possession of e diocese without resident bishop for forty years and which, because of its general state, requires a complete reform. As bishop and count, Psaume succeeds it win recognition from the mobility and in re-establishing episcopal authority. Having been sent to the second and third sessions of the council of trent by the emperor of Germany on whom he his dependent, Psaume plays an important role in the discussion of the decree regarding the divine institution of bishops and those decrees regarding reform. In the tradition of Barthelemy des martyrs, archbishop of Braga, he inserites himself ever he manages only with difficulty to change the stand of Charles of Lorraine whose client he is. Having returned to his diocese in Verdun, he dedicates him to the application of the tridentine reforms. He would like to maintain the unique autonomy of his town but the obligation to fight against Protestantism forces him to accept military aid from the king of France, thus achieving the policies of the house of Lorraine in uniting to france the "three bishoprics". Psaume is the witness of a popular theology due to his works, many of wich are still inedited. His line of thought: the calling of all men to paradise through the struggle of living a Christian life. He elaborates lengthily on the sacraments of Christian life and especially on the sacrament of the holy orders and its demands. In the likeness of Borromeo, Psaume reforms his diocese by the means laid down at trent : diocesan synods, pastoral visits, the formation of clerics, the foundation of a college trusted to the Jesuits, and of "small schools", and preaching. He appears as the typical tridentine prelate in that he applies the council in all aspects. He is one of the rare reforming French-speaking bishops of the XVIth century. The second volume contains 215 pages often unedited

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (470 f., 291 f.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Droit, Lettres, Sciences économiques et humaines.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : E.15.790,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : E.15.790,2
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Campus lettres et Sciences Humaines. Bibliothèque d'études lorraines (CRULH).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : CT 31
  • Bibliothèque : Université catholique de Lyon. Bibliothèque universitaire Henri de Lubac. Campus Carnot.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LFCH 75.A-2-3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7197-1987-3
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 89-1062
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.